Pays concernés:

Cap-Vert, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Mauritanie, Sénégal et Sierra Leone

Source de financement :

Agence Française de Développement (AFD)

Agences d'exécution :

CSRP

Budget :

 

5.000.000 Euros et Financements complémentaires :

  • 1.600.000 Euros / FFEM (Projet BioCoS)
  • 500.000 USD / GEF (Projet CCLME)
  • 120.000 Euros Pays-Bas (Projet Petits Pélagiques)

Durée du Projet :

5 ans (07/2008 – 06/2013)

Contexte 

La pêche a une importance économique et sociale majeure pour les pays d’Afrique de l’Ouest. La surexploitation impose aujourd’hui de mieux gérer et valoriser une ressource devenue rare. La dimension régionale est essentielle en raison de l’existence de stocks partagés, de la mobilité des acteurs et de l’avantage lié à la coordination et aux échanges d’information entre pays riverains.

Les systèmes traditionnels de gestion des pêches ne parvenant pas à limiter les effets de cette surpêche, deux nouvelles approches semblaient prometteuses et complémentaires :

  • La cogestion : principe de gouvernance basé sur le partage des responsabilités entre les acteurs publics, le secteur privé et les communautés d’usagers. Ce principe vise à améliorer la qualité de l’information et son échange, à mieux évaluer les différentes options d’aménagement et à faciliter la prise de décision.
  • L’approche écosystémique : un principe de gestion basé sur la préservation des services rendus par l’écosystème. La pêche y est considérée comme un service de prélèvement d’une ressource vivante. Les Aires Marines Protégées (AMP) sont des laboratoires particulièrement adaptés aux besoins de cette approche.

Le projet devait produire des effets environnementaux (productivité à long terme des écosystèmes), économiques et sociaux (lutte contre la pauvreté par le maintien du PIB pêche de la sous-région et des emplois associés, dont de nombreux emplois féminins), financiers (financement durable des AMP), institutionnels (mise en place de mécanismes de cogestion et de gestion participative des AMP dans les Etats, renforcement des capacités de la CSRP) et politiques (prévention des conflits d’usage et stabilité dans la sous-région d’Afrique de l’Ouest).

Objectifs

Objectifs globaux

Le projet contribuera à la stabilité environnementale, économique et politique en Afrique de l’Ouest par une meilleure gestion de la pêche et de l’environnement marin et une amélioration des capacités à maîtriser les conflits d’usage entre acteurs et pays de la sous région.

Objectifs spécifiques

Les objectifs spécifiques du projet, qui correspondent à ses trois composantes, sont les suivants :

  • renforcer le rôle des mécanismes de cogestion dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques de pêche des Etats membres de la CSRP ;
  • promouvoir des AMP contribuant à la gestion durable des pêches en développant des outils de compréhension du fonctionnement des AMP et d’évaluation de leurs impacts sur la pêche ;
  • renforcer les capacités de la CSRP en matière d’appui et de conseil pour l’élaboration de politiques des pêches intégrant les concepts de cogestion et d’approche écosystémique.

Approches stratégiques, composantes et résultats attendus

Composante 1 – Développement des mécanismes de cogestion

Volet 1.1.    Etat de l’art

Volet 1.2.    Renforcement des Organisations Professionnelles

Volet 1.3.    Elaboration participative de plans d’aménagement des pêches

Volet 1.4.    Appui à la phase 2 du projet PARTAGE (gestion concertée des stocks de mulets, courbine et tassergal partagés entre la Mauritanie et le Sénégal)

Volet 1.5.    Gestion des dispositifs de concentration des poissons (DCP) au Cap Vert

Volet 1.6.    Appui à la phase d’extension du projet de gestion des petits pélagiques associant le Maroc et les pays de la CSRP

Composante 2 - Intégration des AMP dans l’aménagement des pêches

Volet 2.1.    Connaissance des AMP et de leur rôle dans la gestion sectorielle (Etat de l’art)

Volet 2.2.    Elaboration et test in situ de méthodes de suivi et d’évaluation de l’efficacité des AMP pour la gestion des pêches

Volet 2.3.    Appui à des AMP sélectionnées

Volet 2.4.    Appui à des initiatives de création d’AMP nouvelles

Composante 3 - Renforcement des capacités de la CSRP et conduite du projet

Volet 3.1.    Capitalisation

Volet 3.2.    Formation

Volet 3.3.    Diffusion, communication et mise en réseau

Volet 3.4.    Conduite du projet avec appui à la maîtrise d’ouvrage

Acquis du projet :

Dans le cadre de sa gestion et l’appui à la maîtrise d’ouvrage, le projet assure le financement de deux postes (gestionnaire comptable et Assistant de Programme). Le projet fournit également une assistance technique au Centre de Recherche Appliquée des Pêches de Guinée Bissau, sous la forme d’un poste de volontaire (France-Volontaires, ex-AFVP).

Le Programme d’Exécution Technique et Financière pour l’année 2010 a été adopté. L’exécution des volets techniques a commencé avec le lancement de deux appels d’offres pour une consultation portant sur l’Etat de l’art en matière de cogestion et d’AMP. La réalisation du diagnostic des Organisations professionnelles (OP) est en cours de négociation avec ADEPA. S’agissant de l’élaboration participative des plans d'aménagement, seule la requête du Secrétariat d’Etat chargé des pêches de la Guinée Bissau pour le cofinancement du projet « Rias » est parvenue à la CSRP.

Dans le cadre de l’appui aux mécanismes de gestion des DCP au Cap Vert, une offre préliminaire a été adressée par l’INDP et une négociation est en cours. Pour le suivi de l’efficacité des AMP dans la gestion des pêches et en appui à des AMP sélectionnées, un contrat d'objectif a été signé entre la CSRP et l’UICN pour un montant global de 920.000 € sur 4 ans.

En appui à la phase II du projet PARTAGE, un contrat d'objectif a été signé entre la CSRP et l’UICN pour un montant global de 450.000 € sur quatre ans. Pour une extension jusqu’à décembre 2010 du projet « Vers des politiques concertées de gestion durable des petits pélagiques en Afrique du Nord-Ouest », un document de projet a été élaboré en octobre 2009 et approuvé par l’AFD pour un montant de 280.000 €.

Conduite du projet

Le projet, dont la maîtrise d’ouvrage est assurée par la CSRP, bénéficie avant tout aux Etats membres, qui sont associés à l’ensemble des activités du projet pour s’approprier des résultats et les traduire à terme dans leurs propres dispositifs de gestion, en fonction de leurs spécificités. La capacité de la CSRP à susciter l’intérêt et à mobiliser les Etats membres, et le niveau de participation de ceux-ci, sont des critères importants de succès du projet.

Le projet est financé par l’Agence Française de Développement (AFD) pour une durée de 5 ans (2009-2013) et un montant total de 5 millions d’Euros auquel s’ajoutent des cofinancements du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM), du Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) et du Programme Régional de Conservation de la Zone Marine et côtière en Afrique de l'Ouest (PRCM). La CSRP en est le maître d’ouvrage, et les grandes orientations du projet sont fixées par un comité de pilotage composé des Directions des pêches de chaque Etat membre de la CSRP, des représentants des organisations professionnelles nationales, du président de l’assemblée générale du réseau des aires marines protégées d’Afrique de l’Ouest (RAMPAO), du directeur de l’AFD à Dakar, du Secrétaire Permanent de la CSRP, et des coordinations du PRCM, du projet Protection du grand écosystème marin du courant des Canaries (CCLME) et du projet Gestion de la Biodiversité marine et côtière ouest-africaine par le renforcement des initiatives de Conservation et de Suivi dans les Aires Marines Protégées (BioCoS).

 

Acquis et perspectives

Le projet s’inscrit pleinement dans la stratégie de la CSRP qui vise à :

  • Promouvoir des approches novatrices dans la gestion des pêches
  • Appuyer les acteurs dans la gestion durable des ressources halieutiques
  • Renforcer les mécanismes d'harmonisation des politiques et des législations des pêches
  • Promouvoir l’image et les actions de la CSRP auprès des parties prenantes
  • Mettre en place un système de capitalisation des connaissances sur la pêche dans la sous région
  • Renforcer la coopération et l’échange avec des organisations actives dans le secteur des pêches

En optant volontairement pour une démarche d’appui aux initiatives en cours, le projet permet de consolider les acquis et d’aider à la capitalisation des expériences aux niveaux local, national et transnational, tout en renforçant les capacités de la CSRP en matière de conseil aux Etats pour améliorer la cohérence et l’intégration des politiques publiques en matière de pêche et d’environnement marin.

Actualités liées au projet: 
  • La CSRP au Congrès International sur les Aires Marines Protégées (IMPAC3, Octobre 2013, Marseille). Plus...
  • Atelier sur les Pêcheries Artisanales en Afrique de l’Ouest : Etat des lieux, facteurs de changement et enjeux de la cogestion (23 au 26 avril 2013). Plus...
  • Etat des lieux des dynamiques halieutiques et des systèmes de gestion des pêches - IMROP et PNBA - Mauritanie, projet CEPIA. Ce travail permet de disposer d’un recensement précis des activités de monitoring existant ou ayant existé en Mauritanie sur les différents sites d’importance halieutique et d’aborder le rôle qu’accordent les gestionnaires des ressources naturelles aux AMP ainsi que le rôle que les structures de gestion des pêches souhaitent voir ces AMP jouer. Plus ...
  • Publication du rapport scientifique de l'IRD (LEMAR) sur le suivi des peuplements de poissons de l'AMP de Bamboung, et comparaison avec les peuplements des sites du Diomboss et de Sangako. Cette étude comparative, commanditée par la CSRP et financée par l'AFD, est la première du genre. Le rapport couvre la période 2008-2010. Plus ...
  • « Les aires marines protégées : quel impact sur la pêche ? » 31 mai 2012 - Article à lire sur le site de l'IRD. Cet article est rédigé par K. Delaunay à la suite du Colloque de clôture d’Amphore à Dakar en décembre 2011. Plus ... 
  • Gambie : Protocole d'accord (MoU) entre le Département des Pêches et le Comité consultatif national pour la gestion des ressources en petits pélagiques et Mise en  place Comité consultatif national pour la conservation et la gestion des stocks de poissons petits pélagiques (CCN)
  • Sénégal : Arrêté portant création, organisation et fonctionnement d'une Commission nationale de gestion des petits pélagiques. Plus ...
  •  Mauritanie : Arrêté portant création d'une Commission nationale de Concertation pour la gestion durable des petits pélagiques et fixant ses règles d'organisation et de fonctionnement. Plus ...
  • « Les aires marines protégées dans la gestion des pêches : une perspective africaine ». Interview accordée par P. Tous et H. Diop de la CSRP à MPA News. Vol.13, n°6 de mai/juin 2012. Télécharger.
  • Le Ministre de la Pêche et de l’Aquaculture, Moussa Condé et le Secrétaire Permanent de la CSRP, Kane Ciré Amadou, ont procédé le 20 avril 2012 à Conakry à la Signature d’une Convention de financement pour la mise en œuvre du programme « Appui à la Promotion de la Cogestion des ressources halieutiques maritimes en Guinée ».   Plus ...
  • Le Secrétaire d’État aux Ressources Marines du Cap Vert Adalberto Vieira et le Secrétaire Permanent de la CSRP, Kane Ciré Amadou, ont procédé le 24 avril 2012 à Praia à la Signature d’une Convention de financement pour la mise en œuvre du projet « Appui au Cap Vert pour le développement de mécanismes  de cogestion des DCP côtiers au Cap Vert ». Plus ...
  • Le 6e forum marin et côtier organisé par le PRCM à Banjul du 21 au 23 février 2012 a été l’occasion pour la CSRP et ses partenaires (la FIBA/le RAMPAO et l’UICN) d’organiser un side-event ayant pour thème : Vers un réseau d’AMP contribuant à la gestion des pêches :  lancement d’un Groupe de Travail « AMP-Pêche » pour l’Afrique de l’Ouest. Plus ...
  • La 4e réunion du comité de pilotage du projet « Appui à la CSRP pour le développement d’initiatives de cogestion et pour l’intégration des AMP dans l’aménagement des pêches en Afrique de l’ouest » s’est tenue le 20 février 2012 à Banjul sous la présidence du Directeur des pêches de la Gambie. Plus ...
  • L'Atelier de restitution de la revue de l'état de l’art sur le rôle des aires marines protégées dans la gestion des pêches en Afrique de l'Ouest s’est déroulé du 13 au 15 décembre à Dakar – documents disponibles. Plus ...
  • L’étude sur la revue de l'état de l’art sur le rôle des aires marines protégées dans la gestion des pêches a été finalisée en novembre 2011 – documents disponibles. Plus ...
  • Une mission de supervision du siège de l’AFD s’est rendue à Dakar du 12 au 20 décembre 2011. Cette mission conduite par M. François Henry a participé à l’atelier sur les AMP et la gestion des pêches, puis a rencontré les représentants des pays (Cap-Vert, Guinée et Guinée Bissau) présents à Dakar le 16 décembre. Deux séances de travail ont été tenues.
  • Atelier ADEPA à Dakar du 21 au 23 novembre 2011 visant à faire la sélection des OP pour un diagnostic approfondi et validation de la méthode de diagnostic.
  • Le projet CEPIA produit son premier rapport annuel. – documents disponibles. Plus ...
Documentation: 

Rapports techniques du Projet « Appui à la Commission Sous-Régionale des Pêches pour le développement d’initiatives de cogestion et pour l’intégration des Aires Marines Protégées dans la gestion des pêches en Afrique de l’Ouest » et présentations.

Composante 1 – Développement des mécanismes de cogestion

Volet 1.1. Réalisation d’une étude sur la connaissance de la cogestion dans la gestion des pêches (Etat de l’art)

Présentations : « Pêcheries artisanales en Afrique de l'Ouest » (Atelier CSRP, Dakar, avril 2013) 

Volet 1.2. Renforcement des Organisations professionnelles (OP)

Composante 2 – Intégration des AMP dans l’aménagement des pêches

Volet 2.1Réalisation d’une étude sur la connaissance des AMP et de leur rôle dans la gestion sectorielle (Etat de l’art)

 

Présentations : « les AMP et la gestion des pêches » (Atelier CSRP, Dakar, décembre 2011)

 

Présentations : Projet « AMP et gestion Halieutique par Optimisation des Ressources et des Ecosystèmes » (AMPHORE)

 

Annonces

Evènements

  • Réunion de coordination du projet AGD-Pélagiques soutenu par la MAVA, du 5 au 6 avril 2019 à Dakar, Sénégal

  •  Deuxième comité de pilotage (CoPil ) de l’OAP8 de la MAVA, à Bissau les 28 février et 1er mars 2019 à Bissau

Publications

Migrations contemporaines des pêcheurs artisans en Afrique de l'Ouest : Synthèse et axes de recherche
>