Dans le cadre du programme PESCAO financé par l’Union européenne, l’opération « CRE Mohamed Lemine Lefdhal » s’est déroulé du 11 au 20 février 2022 dans la ZEE des trois pays participants (Mauritanie, Cap-Vert, Sénégal), trois des sept pays membres de la Commission Sous-Régionale des Pêches (CSRP), organisation intergouvernementale de coopération halieutique instituée par la Convention du 29 mars 1985, amendée le 14 juillet 1993 à Praia (Cabo Verde). Cette opération a aussi enregistré la participation de son partenaire (EFCA/AECP).

En dehors de l’objectif général des opérations sous-régionales (contrôler pendant une période les activités de pêche dans les eaux d’Etats membres ciblés, renforcer les capacités des structures SCS des Etats membres, mutualiser les moyens disponibles dans la sous-région, etc.), les objectifs spécifiques de cette opération « CRE Mohamed Lemine LEFDHAL » étaient ainsi déclinés : « assurer une présence dissuasive pendant 10 jours dans la ZEE des eaux des EM/Centre Nord, Cap-Vert, Mauritanie, Sénégal, avec un focus notamment  au niveau des zones frontalières » ; « renforcer les capacités des structures  SCS en matière de coopération opérationnelle » ; « échanger les bonnes pratiques en matière de planification, et de conduite d’une opération » ; et »échange d’expériences dans la pratique des inspections et de contrôle des chalutiers par un transfert de personnel entre patrouilleurs ».

Les moyens navals des Etats participants à cette opération ont été les suivants : PHM AWKAR de Mauritanie, PHM FOULADOU du Sénégal et DEJU du Cap-Vert. Les moyens humains ont compris : les directeurs des structures SCS/Of liaisons, chefs Ops des structures SCS, inspecteurs des pêches embarqués à bord des patrouilleurs, opérateurs radio et VMS/AIS ; personnel EFCA en visioconférence, staff CSRP.

Le responsable du programme à la CSRP, CV Mamadou Ball place l'événement dans son contexte, évoquant cette belle opportunité de réunir, par visioconférence, des participants en Europe et en Haute mer pour la vedette du Cap-Vert et le patrouilleur Mauritanien Aoukar. Il a remercié les gardes-côtes mauritanienne pour la parfaite organisation de cet évènement et la mise à la disposition de l’opération de tous les moyens garantissant son succès. Des remerciements adressés également au Capitaine de Vaisseau Mouhamedou Ould Abderrahman, Commandant des Garde- côtes pour le dîner organisé à leur honneur. Ensuite, ce fut autour du coordinateur européen du projet, M. Bruno, de remercier les participants à cette opération et les encourager à continuer sur cette voie. Pour sa part, le CV Mouhamedou Ould Abderrahman, a remercié la CSRP d’avoir choisi les garde-côtes mauritanienne pour l’organisation de cet événement et surtout qu’il porte le nom d’un compatriote qui a tout donné pour les garde-côtes et qui nous a quittés, feu Commissaire Mohamed Lemine LAFDHAL. Le mot de la fin prononcé par le commandant des Garde-côtes mauritaniennes et adressé aux représentants des trois pays participants (le commandant Md Abdallahi Ould Chekroud, chef des opérations aux Garde-côtes mauritaniennes, CV Pétro Santana, commandant des garde-côtes du Cap-Vert, Sérigne Gaye de la Marine sénégalaise; le chargé du suivi, Assane Thiam, l'informaticien de la CSRP, Zakar Fall) était de tout mettre en œuvre pour bannir le système de pêche illicite et préserver la ressource des pays membres de la CSRP (Cap-Vert, Gambie, Guinée Conakry, Guinée-Bissau, Mauritanie, Sénégal, Sierra Leone).

Bilan total de l'opération

Navires identifiés: 266

navires inspectés: 159

Navires araisonnés: 13

http://courrierdunord.com/node/5058

 

 

Jeudi 24 mars 2022
>