La Commission Sous Régionale des Pêches (CSRP), en partenariat avec l’Agence Européenne de Contrôle des Pêches (AECP), déclenche l’opération conjointe de surveillance « STINGRAY » pour contrôler les activités de pêche dans les eaux de ses Etats Membres en vue de renforcer la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (pêche INN) dans la zone de la CSRP.

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme PESCAO « Amélioration de la gouvernance régionale des pêches en Afrique de l’Ouest », financée par l’Union Européenne, la CSRP et les structures nationales SCS des pays membres, en partenariat avec l’AECP, ont organisé, du 18 avril au 2 mai 2021 à partir de Freetown (Sierra Leone) l’opération conjointe de contrôle et surveillance des activités de pêche dénommée « STINGRAY » en vue de renforcer la coopération sous régionale opérationnelle en vue de détecter des activités de pêche non conformes aux règles de conservation et de gestion en vigueur dans les Etats membres de la CSRP.

L’opération « STINGRAY » s’est déroulée dans la ZEE de la Guinée Bissau, de la Guinée et de la Sierra Leone. Les moyens navals engagés (« SIK » de Sierra Leone, « P 328 » de la Guinée et « O BUNUNG de  la Guinée Bissau) ont été soutenus par le patrouilleur de haute mer le « FOULADOU » du Sénégal affrété par la CSRP et par l’avion de surveillance aérienne affrété par EFCA.

L’opération « STINGRAY » a été conduite depuis le poste sous régional de coordination (PSRCO) implanté dans les locaux du Joint Maritime Committee et dirigée par le commandant Mamadou Ball, Consultant du Département Suivi, Contrôle et Surveillance de l’Aménagement des Pêches de la CSRP basé à l’UCOS à Banjul.

En termes de moyens humains engagés dans l’opération « STINGRAY », on peut citer : les directeurs des structures SCS, les chefs des opérations de surveillance des structures SCS, des inspecteurs embarqués, les opérateurs radio/VMS/AIS, le personnel EFCA en visioconférence, les représentants du patrouilleur sous régional, de l’avion de surveillance, de la CSRP et du CPCO.

Les moyens techniques engagés dans le cadre de l’opération « STINGRAY », outre les moyens navals, ont concerné les VMS des Etats Membres, l’imagerie satellitaire, la prise de vues aérienne transmise en temps réel, la téléphonie satellitaire, les dispositifs radio et RADAR.

Le bilan global des activités effectuées s’est soldé au total par 209 navires détectés, dont 145 ont été identifiés et 72 inspectés. Au total 11 navires ont été arraisonnés dont 6 pirogues.

Les moyens navals et aériens, engagés dans le cadre de cette opération conjointe de surveillance des pêches, ont été déroutés pour porter assistance à un navire signalé en détresse et pour identifier une nappe de pollution par les hydrocarbures. Ces évènements ont été portés à la connaissance des autorités sierra Léonaises.

Dans le même ordre d’idées, le chalutier « PILOT WHALE », surpris en activité de pêche sans autorisation dans les eaux de la Guinée par le patrouilleur sous régional, a été poursuivi puis intercepté ; au final, il a été arraisonné dans les eaux de la Guinée Bissau et escorté au port de Bissau.

Le débriefing de l’opération conjointe de surveillance à Freetown, Sierra Leone s’est déroulé en présence du Ministres des Pêches et des Ressources Marines Madame Emma Kowa Jalloh,  de son Adjoint Monsieur Ibrahim Turay ainsi que d’un nombre important du staff de son Ministère et des représentants de la Marine Nationale de Sierra Leone. L’évènement a bénéficié de la couverture médiatique de la presse locale.

Vendredi 07 mai 2021
>